top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurBruno Labidoire

2022 : LABELLISATION BIO !

Après plusieurs années d'anticipations (choix des emplacements...) et l'année 2021 de conversion, voila mon apiculture certifiée biologique.

Heureux de promouvoir des pratiques vertueuses pour la nature, pour les abeilles et pour nous consommateurs !

Quelques points forts du cahier des charges :

- rayon de 3 km autour des ruches avec essentiellement des cultures en bio, des prairies, des bois et forêts, des friches ou jachères, de la flore spontanée, des zones humides... (loin des autoroutes, zones industrielles et villes très fréquentées)

- Des traitements à base de molécules naturelles (acide oxalique, formique, thymol) qui ne s'accumulent pas dans les cires et le miel.

- L'usage de miel ou de sucre bio pour nourrir en cas de disettes ou de famines.

- Le travail des abeilles sur des cires certifiées bio.

Et pour moi des priorités supplémentaires :

- priorité aux ruchers fixes car l'abeille n'est pas migratrice et l'essence pollue et coûte cher.

- priorité aux constructions naturelles des rayons ( à la place des feuilles de cire du commerce).

- priorité au travail des abeilles pour mûrir le miel (le déshydrater, l'enrichir avec leurs enzymes...)

- priorité aux miels toutes fleurs des paysages limousins et aux fleurs sauvages.

- priorité à des provenances bien identifiées, sans mélanges.

- priorité à la qualité du miel sans chauffage à l'extraction.


- priorité à la protection de la biodiversité des abeilles mellifères et sauvages (ne pas faire disparaître ce qui reste d'abeilles locales, ne pas saturer les milieux naturels avec les abeilles de nos ruches).


25 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page